Un thème

Après la résurrection, Jésus ressuscité se manifeste à quelques disciples, au bord du lac de Tibériade. Simon-Pierre est interrogé par Jésus: “Simon, fils de Jean, m’aimes-tu?” Que va-t-il répondre? Comment répondre sincèrement, honnêtement, à une telle question? D’autant plus que la question est posée à trois reprises!

À Beauraing, au dernier soir des apparitions, la Vierge Marie interrogeait de manière semblable: “Aimez-vous mon Fils? M’aimez-vous?” Il fallait bien être un enfant, innocent et audacieux, pour répondre “oui“. Un peu comme Pierre, qui murmure: “Seigneur, tu sais tout: tu sais bien que je t’aime.

La réponse de Pierre, c’est aussi la mienne
  • Seigneur…“: c’est donc une prière; comment pourrais-je mieux répondre à l’amour du Seigneur qu’en commençant à prier, un peu, beaucoup, toujours?
  • … tu sais bien“: la relation à Jésus est faite de vérité, de sincérité; il me connaît, et m’aide à porter un regard de lucidité sur moi-même et sur mes frères; ce regard devient alors un regard semblable au sien, c’est-à-dire empli d’amour et de miséricorde.
  • … que je t’aime“: tout converge en ce verbe: l’amour est le point de départ de tout (“Dieu a tant aimé le monde qu’il a envoyé son Fils”) et le point d’arrivée dans ma propre vie (“Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés”).

De cette trajectoire, le croyant vit, en abondance. Mais comment aimer? Jusqu’où aimer? Et qu’est-ce qu’aimer vraiment le Seigneur et mes frères? Une démarche m’est proposée…


DÉMARCHE EN QUATRE ÉTAPES
Première étape
Je prends un temps de prière

Pierre et ses amis pêcheurs avaient travaillé toute la nuit… Et voici qu’une voix les appelle: “Venez, les enfants!” Le Seigneur est là, tout prêt d’eux; sa voix les touche. Une relation s’établit, toute simple.

Je prends quelques minutes de prière, à l’aubépine, près de la statue de Marie. Je prie le Seigneur: je l’écoute, je lui parle. Et, si je le veux, je prie avec et pour Marie: Je vous salue Marie… Aux Sanctuaires, le chapelet est prié tous les soirs, à 18h30.

À Beauraing, Marie a dit: “Priez, priez beaucoup, priez toujours.

Deuxième étape
Je fais une démarche de réconciliation

Les disciples avaient passé toute la nuit sans rien prendre. Peut-être étaient-ils découragés ou en colère. Peut-être s’étaient-ils même disputés. Et ils n’ont pas reconnu Jésus, les yeux aveuglés, leurs pensées ailleurs…

Je ressens le besoin de me réconcilier. Quel geste pourrais-je poser, si j’ai mal agi, mal parlé? Une réconciliation, un pardon à offrir ou à recevoir? Peut-être puis-je vivre aussi le sacrement du pardon avec un prêtre? Aux Sanctuaires, on peut se confesser tous les jours (de 9h30 à 12h00, de 14h00 à 17h00) à la chapelle votive.

À Beauraing, Marie dit: “Je convertirai les pécheurs.

Troisième étape
Je participe à une eucharistie

Jésus leur dit: “Les enfants, venez déjeuner!” Il prit le pain, le rompit et le leur donna. Ils le reconnurent.

Je m’organise pour participer aujourd’hui (ou bientôt) à une eucharistie, de manière fervente. Je sais que, dans l’eucharistie, Jésus se donne à moi, comme au bord du lac, comme le soir de sa passion: “Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie.” Il rompit le pain et dit: “Ceci est mon corps livré pour vous.” Aux Sanctuaires, une messe est célébrée chaque jour à 10h30, le dimanche à 12h00 et 15h45.

À Beauraing, Marie demande: “Une chapelle!

Quatrième étape
Je pose un acte d'amour

“M’aimes-tu?”, demande Jésus. Pierre est pris de court et doit répondre. Mais que signifie “aimer”? Il y a bien des amours et des manières d’aimer.

Je regarde ma capacité à aimer, et ma vie présente. Quelles attitudes et quels gestes d’amour puis-je poser, concrètement, envers telle personne, envers tel pauvre, envers le Seigneur? Dans la basilique des Sanctuaires, je suis invité à exprimer par écrit, sur un cœur d’or, mon engagement à aimer: un nom, un geste, une occasion…

À Beauraing, Marie interroge: “Aimez-vous mon Fils? M’aimez-vous?


LIVRET DE MESSE
CONFÉRENCES DE SŒUR MARIE-PASCALE
TOPOS DE L’ÉQUIPE PASTORALE
FEUILLET DE LA DÉMARCHE
PRIÈRE DU THÈME D’ANNÉE
CHANT DU THÈME D’ANNÉE